L’évolution de la population francilienne de perruches à collier est suivie par le Muséum National d’Histoire Naturelle.
Chaque année des comptages sont effectués afin d’estimer le nombre d’individus. En 2015, les deux principaux dortoirs (lieu où les perruches se regroupent pour passer la nuit) affichaient environ 4200 individus : 1 000 perruches sur la commune d’Aulnay-sous-Bois et 3 200 sur la commune de Massy.

En 2016, 5000 oiseaux avait été comptabilisés. Or la logique de croissance démographique de cette population annonce plutôt un chiffre de 7 000 à 8 000 oiseaux.

Les chercheurs font donc l'hypothèse de l'existence d'un nouveau dortoir qui pourrait regrouper entre 2 000 et 3 000 oiseaux et qui serait situé à l'Est de Paris.

Participez à cette étude en  remplissant le formulaire d’observation mis en ligne pour constituer une base de données utilisable par les chercheurs : Avis aux observateurs !

L'étude du MNHN

Philippe Clergeau,écologue, professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, a réalisé pour le compte du Département des Hauts-de-Seine une étude sur Psittacula krameri.

Consultez l'étude en ligne

Responsabilité citoyenne

Relâcher et nourrir des espèces ayant un potentiel connu d’invasion peut causer à plus ou moins long terme de graves perturbations de l’environnement.

Lire l'article

Les ravages de la perruche dans le monde

Les individus échappés ou relâchés volontairement, ont formé des colonies durables dans plus de 35 pays sur les 5 continents.

Lire l'article